Spectacle interactif entre théâtre et jeu vidéo

On découvre notre monde en 2103 

Un système social et un régime politique fonctionnant par loterie, dans lequel perdurent pourtant inégalités, jeux de dupes et manipulations.

Dans cette société entièrement soumise au hasard et régie par le “principe du minimax” ; chacun cherche à établir la meilleure stratégie possible pour se maintenir dans le système… et survivre. Le Dirigeant tiré au sort doit alors non seulement assumer ses nouvelles responsabilités politiques mais aussi faire face au Mercenaire engagé pour le détrôner. 

Le changement de pouvoir devient un sport national ultra-médiatisé où tous les coups sont permis

Car quand le jeu est truqué, ne vaut-il mieux pas tricher ?

Projet en cours de conception

Sortie de résidence les 29 & 30 mars 2019 (Lilas en Scène) 

Un dispositif immersif

Le spectateur est invité à endosser un rôle, celui du mercenaire public engagé par le système pour éliminer le Dirigeant nouvellement tiré au sort. 

Depuis des postes de contrôle équipés de Minitels, le public éprouvera ses aptitudes, cherchera à le déstabiliser… jusqu’à ce que mort s’en suive. Car telles sont les règles de la Convention d’Aptitude au Pouvoir mis en place au XXIIème siècle. 

Entre contemplation et action, entre théâtre et jeu vidéo, le spectacle propose d’être parti prenante et pose la question du rôle de chacun, de la marge de manoeuvre de l’individu dans la collectivité auquel il appartient.

Librement inspiré de l’univers de Philip K.Dick et du roman Loterie Solaire, paru en 1955. 

www.minimax-spectacle.com

Équipe 

Conception, texte et mise en scène : Mathilde Gentil
Direction technique & création sonore : Cédric Carboni
Scénographie & costumes : Louise Douet-Sinenberg
Réalisation vidéo : Boris Carré
Création lumière : Lucien Valle
Musique : Vendôme Uhl
Développement sur minitel : Clément Oriol
Collaboration au game-design : Nicolas Pineros et le LudoMaker (Paris XIII)
Avec : Sandra Piquemal, Romain Pichard, Mathias Robinet-Sapin 

Projet lauréat du programme « Scènes Hybrides » porté par Les Subsistances et l’AADN Lyon. 

Ce spectacle est soutenu par

La Paillasse (75)

Le 104 (75)

Les subsistances, Lyon (69)

Le LudoMaker, Paris XIII (93)

Lieu Multiple, Poitiers (86)

Arts et Cultures Numériques, Lyon (69)

Création en Cours / Ateliers Médicis

CNC – DICREAM (75)